• Karakuri Pierrot

     

    Karakuri Pierrot

    Hatsune Miku

     

    Machiawase wa nijikan mae de

    Koko ni hitori sore ga kotae desho

    Machi yuku hito nagareru kumo

    Boku no koto wo azarawatte'ta

     

    Sore wa kantan de totemo konnan de

    Mitomeru koto de mae ni susumeru no ni

    Shinjirarenakute shinjinakunakute

    Kimi no naka de kitto boku wa doukeshi na'n desho

     

    Aa mawatte mawatte mawaritsukakute

    Aa iki ga iki ga kireta no

    Sou kore ga kanashi boku no matsuro da

    Kimi no tadoritsukenai mama de

     

    Boku wo noseta chikkyuu wa

    Ichibyou dake kokyuu wo tomete

    Nami mo niezu tachisukumu boku

     

    Sore wa guuzen de soshite unmei de

    Shiranai hou ga ii to shitte'ta no ni

    Furete shimatta no kimi no nukumori ni

    Sono egao de sono shigusa de boku ga kowarete shimau kara

     

    Aa mawatte mawatte mawaritsukarete

    Aa iki ga iki ga tomaru no

    Aa kawatte kawatte yuku no ga

    Aa kowai kowai dake na no

    Mou yameta koko de kimi wo matsu no wa

    Boku ga kowarete shimau dake da

     

    Aa mawatte mawatte mawaritsukarete

    Aa iki ga iki ga tomaru no

    Sou boku wa kimi ga nozomu Piero da

    Kimi ga omou mama ni ayatsutte yo.

     

    __________

     

    Voilà deux heures déjà, que je n'attends que toi

    Tu n'es toujours pas là, ça doit être ta réponse, n'est-ce pas?

    Ainsi tous les passants, et même les nuages blancs

    Se sont moqués de moi, qui restait plantée là

     

    Pourtant ça semble si facile, mais cela reste si difficile

    Il me faut affronter la vérité pour pouvoir avancer

    Cependant, j'n'arrive pas à croire, ou plutôt, je refuse de croire

    Que tout au fond de toi, tu ne puisses voir en moi qu'un pauvre clown triste à pleurer

     

    Ah, et je tourne, et je tourne, jusqu'à en être fatiguée

    Ah, et mon souffle, et mon souffle s'est arrêté

    Oui, cela n'est rien d'autre que mon inéductable destin

    Jamais je n'serais capable d'être à tes côtés

     

    Me berçant doucement, la Planète Terre tourne

    Tout en affichant un sourire impassible, elle tourne

    Rien qu'une seconde, allez; je cesse de respirer

    Rien n'me passe par la tête, je me sens tellement bête

    C'est juste une coincidence, mais aussi le destin je pense

    Je n'aurais tout simplement pas du rechercher la vérité

     

    Seulement j'ai senti sur ma peau, la douce chaleur de ton coeur

    Et tous ces beaux sourires, et ta façon d'agir...

    Un jour je me briserais à cause de toi

     

    Ah et je tourne, et je tourne jusqu'à en être fatiguée

    Ah et mon souffle, et mon souffle s'est arrêté

    Ah je changera, je changerai, je te le promets

    Ah ça m'effraie, ça m'effraie voilà tout

    J'en ai assez, j'n'en peux plus, je ne t'attendrais plus jamais

    Parce qu'autrement je finirais par me briser

    Oui, je ne suis rien d'autre que me Pierrot dont tu rêvais

    Alors agite mes fils, je suis à tes ordres.

     

     

    Source : nautiljon.com

    ~

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :